Violence et passage à l’acte: Calendrier d’une mort annoncée


Problématiques:
Quels sont les mécanismes qui engendre la violence?
Comment gérer sa propre violence et ses émotions?
Quelles sont les attitudes possibles pour faire face à la violence seul ou en groupe?
Peut-on sortir du rapport de force qui pousse souvent à répondre à la violence par la violence?
Y a-t-il des alternatives à la violence?

Pour ce spectacle, un dossier pédagogique a été créé en collaboration avec les mandants.

Dossier pédagogique à télécharger

L’Histoire:

Sous la forme d’un calendrier mensuel, douze courts tableaux sont proposés. Ils abordent le thème de la violence sous différents angles et à différents niveaux. Une bougie et des fleurs sont posées sur scène au début du spectacle de façon à signifier qu’il y a eu un mort. Reste à comprendre ce qui a pu se passer. Les spectateurs sont invités à réagir et à intervenir directement après chaque scène pour donner leur avis sur les situations jouées par les comédiens.

Le choix des scènes est modulable en fonction des problématiques spécifiques aux différents lieux de représentation. Une scène peut être écrite sur demande afin de traiter une problématique propre à l’établissement et suggérée à l’avance par les enseignants ou les élèves.
Le spectacle se conclut par une synthèse des solutions proposées par le public. Celles-ci sont mises en évidence par les comédiens comme des possibilités d’éviter les conséquences tragiques liées au choix de la violence.

Le dossier pédagogique permet de poursuivre la réflexion en classe ou en groupe.
Mandants:
Département de l’instruction publique, de la culture et du sport (DIP), République et Canton de Genève.
Fondation genevoise pour l’animation socio-culturelle (FASe)
Programme national « Jeunes et violence »

 

Dans les médias: Moneta, 19 novembre 2014


SUIVI DES SPECTACLES

Le Caméléon vous propose des boîtes à outils afin d'aider les enseignant/es à faire un suivi de nos spectacles. Pour plus de détails, adressez-vous à notre administration!

Merci!